UA-34826470-1

ASSISE / FONDATION

Sur quoi dois-je poser mon gabion ?

A même la terre ? Sur du gravier ? Du tout-venant ? Du béton ? Dois-je enterrer les gabions ? Dois-je mettre un feutre géotextile ? Voici les réponses et quelques règles indispensables pour obtenir un beau mur droit et durable :

Règle 1 : Assise plane = Mur plan / Assise déformée = mur déformé.

Que vous fassiez un mur en gabion ou avec un autre matériau, la règle de base est que votre mur va épouser la forme de votre sol.

Règle 2 : Anticiper l’impact du poids du gabion = éviter les sols meubles.

Un gabion est un mur poids. A titre d’exemple, un petit simple muret en gabion de 1m de longueur x 0.3m d’épaisseur et 1m de hauteur pèsera une fois rempli près de 500kg (comptez environ 1,65 tonnes/m3 de gabion). Ce qui veut dire que plus le sol sur lequel sera posé le gabion est meuble (terre par exemple) plus le risque de tassement de ce sol sera important. Qui dit tassement dit déformations. Concrètement, même sur un sol bien aplani en terre votre mur en gabion risque avec le temps de s’affaisser, de manière non uniforme créant ainsi un mur déformé. La solution : décaisser (=enlever une épaisseur de terre) sur 10% de la hauteur totale du mur environ (pour une hauteur de 1m, faite une tranchée de 10-15cm de profondeur) et remplissez-la d’un matériau solide et relativement fin. Le petit ballast ou tout-venant 0/31.5 env., vous en trouverez dans les carrières (tarif indicatif pour une remorque de 500kg : 15€ttc/tonne).

Ballast calcaire 0/25

Dans la grande majorité des cas la pose des gabions s’effectue donc sur du ballast (préalablement compacté – cf. ci-dessous). Vous pouvez bien-sûr ajouter sur ce ballast une épaisseur de béton afin d’obtenir une assise lisse et parfaite.

Note importante : En cas de doute, notamment pour les murs de soutènement dès 2m de hauteur, il est vivement recommandé de faire réaliser une étude de sol afin de s’assurer de la stabilité du sous-sol afin de savoir si votre sol peut résister au poids cumulé de votre assise et des gabions. Tendance Gabion ne peut être tenu pour responsable de la stabilité ni de l’aspect final de votre mur en gabion.

Règle 3 : Anticiper l’impact du poids du gabion = compacter.

L’avantage du ballast ou tout-venant est qu’il se compacte facilement. Pour tasser le sol vous pouvez soit utiliser une plaque vibrante (tarif indicatif chez les loueurs : plaque vibrante 180kg : 90€ttc/jour) soit une dame manuelle (poids 5kg, 50€ttc env.).

Plaque vibrante et dameuse manuelle

Règle 4 : Mur de soutènement ? Pensez au « fruit » !

Si vous réalisez un mur de soutènement (en appui contre un talus ou remblais), ils est vivement conseillé de réaliser un « fruit » (inclinaison de l’assise de 8-10%, orientée vers le talus à retenir). Exemple : pour un mur de 50cm d’épaisseur, le dénivelé à réaliser entre l’avant de l’assise et l’arrière sera de 2,5cm. Ceci augmentera la résistance de votre mur face aux poussées en amont. Attention, le fruit ne peut se substituer à un bon dimensionnement de vos ouvrages, il vient en complément de celui-ci. Nous vous invitons à respecter les dimensions préconisées ICI.

Règle 5 : Le géotextile

Il est recommandé de disposer le géotextile sous le gabion (afin de limiter la pousse de d’herbe au pied du gabion) et sur les faces arrières pour un mur de soutènement (pour que l’eau de ruissellement n’entraine pas avec elle de terre ). Le géotextile est un feutre anti-contaminant très résistant et perméable. Il laisse donc passer l’eau mais retient la terre, évitant ainsi d’obstruer l’arrière du mur en gabion et de perdre à terme son effet drainant, empêchant également de souiller l’eau qui traversera le mur en gabion.

Méthodologie :

1/La tranchée : Après mise en place d’un cordeau matérialisant l’alignement des gabions, creuser une tranchée de profondeur de 10 à 15% de la hauteur du mur et d’une largeur ou épaisseur 10cm plus large que la largeur de vos gabions.

2/Remplissage de la tranchée avec le tout-venant/ballast

3/Compactage à la plaque-vibrante ou à la dame manuelle.

Divers : Faut-il enterrer ou ancrer légèrement la base des gabions ? Si vous respectez les recommandations ci-dessus (fruit, assise stabilisée, bon dimensionnement), enfouir ou sceller les gabions n’est pas nécessaire.