habillage-mur-gabion

Avec les nouvelles normes environnementales et la nécessité d’optimiser la consommation d’énergie, les professionnels du bâtiment recourent de plus en plus souvent à des méthodes naturelles pour l’aménagement des maisons. L’habillage des façades en gabion est de plus en plus tendance, en plus d’être une méthode grandement appréciée par les architectes pour ses vertus techniques et esthétiques. Découvrez ci-dessous les propriétés du gabion et pourquoi il peut être intéressant d’utiliser cette technique très ancienne pour l’habillage mur extérieur.

Quelques mots sur le gabion et son histoire

En réalité, le gabion a des origines très anciennes et servait autrefois, aux alentours du XVIe siècle, de système défensif. On l’utilisait ainsi pour protéger des positions, avant l’apparition progressive des sacs de sable, réputés plus simples à créer et à utiliser. Par la suite, le génie civil s’est emparé de cette idée pour protéger les berges, et réaliser des aménagements hydrauliques et pour la délimitation des espaces verts et jardins. Aujourd’hui, le gabion est reconnu pour son excellente solidité structurelle, et sa capacité à faire preuve de souplesse face aux mouvements du sol. C’est pour cela qu’on l’utilise comme mur de soutènement, mais également pour l’habillage des murs extérieurs.

Le gabion (ou gabbione qui signifie « grosse cage » en italien) est composé la plupart du temps d’une structure métallique en fils de fer tressés et de pierres solides ou gravats sélectionnés pour leurs excellentes propriétés, ainsi que pour leur capacité à résister au gel. On parle alors de pierres « non gélives ». La mise en œuvre de l’ensemble est relativement simple et modulable, de telle sorte qu’il devient possible de réaliser des murs de soutènement pour assurer, par exemple, le maintien d’un talus et restructurer un terrain en pente. On utilise aussi les propriétés d’une telle structure pour réaliser des clôtures traditionnelles ou des murets pour l’aménagement d’un jardin.

Les structures en gabion peuvent se présenter sous plusieurs formes : le gabion tissé est généralement constitué de mailles métalliques tissées pour obtenir une forme hexagonale. Le gabion électrosoudé est quant à lui constitué de panneaux de treillis, où les mailles sont de forme rectangulaire ou cubique. Le gabion pré-rempli se distingue des autres structures par le fait qu’il est déjà prêt à installer, et déjà rempli avec des pierres. Si l’acier rentre régulièrement dans la conception des maillages, l’inox est également employé pour la réalisation de structures.

L’habillage de mur avec pierre pour gabion, comme nous l’avons vu en introduction, est une technique de plus en plus utilisée. Elle permet non seulement de donner un certain cachet à une façade, mais de gommer aussi certaines irrégularités du mur d’origine. Ainsi, certaines façades sont victimes des dégâts du temps, et des taches peuvent apparaître : avec les murs en gabion, plus aucun entretien n’est nécessaire.

Comment mettre en place un mur en gabion ?

Il existe à l’heure actuelle deux manières de procéder pour réhabiliter une façade : réaliser l’installation d’un mur en gabion par des professionnels ou installer la structure soi-même. Dans le premier cas, une entreprise se charge de livrer, de monter et de remplir la cage pour le client. Dans certains cas, il reste possible de se faire livrer uniquement la cage, pour la remplir ensuite soi-même. Attention cependant à disposer les pierres convenablement, en disposant celles-ci sur la face visible du gabion. Il convient également de choisir des pierres non friables et non gélives : on pourra par exemple remplir la structure avec de belles pierres de récupération, quelles que soient par ailleurs leur taille ou leurs couleurs (galets, etc..).

L’installation peut également se faire par le biais d’un gabion kit, à monter soi-même. Dans ce cas, les kits sont composés de panneaux à monter, qu’il conviendra de mettre en place avant le remplissage de la cage. Selon la solidité de la structure, il sera possible de placer les pierres en vrac ou plus délicatement. Pour obtenir une finition esthétique et permettre la fermeture de la cage proprement, on aura tendance à recommander de soigner la couche supérieure.

Quels sont les atouts majeurs du gabion en façade ?

Nous l’avons vu plus haut, l’utilisation du gabion pour l’aménagement extérieur peut avoir des propriétés esthétiques intéressantes. On en veut pour preuve la grande variété des contenus disponibles (que ce soit en termes de couleur comme de granulométrie des pierres). Mais cette technique de réhabilitation du bâtiment présente d’autres avantages, comme par exemple :

  • D’excellentes propriétés acoustiques : le mur en gabion permet ainsi de concevoir un écran de protection très efficace contre le bruit – d’où l’intérêt qu’on lui porte pour la réalisation de murs anti-bruit à proximité des lotissements par exemple. Ainsi, un mur en gabion est capable de stopper la quasi-totalité des émissions sonores émises depuis l’extérieur : une façade en gabion de 1 mètre dispose ainsi d’une efficacité phonique de 60 dB – c’est mieux qu’un simple mur en parpaing qui dispose quant à lui d’une efficacité phonique équivalente à 50 dB.
  • D’excellentes propriétés thermiques : l’isolation étant désormais une composante essentielle de la qualité du bâti, le mur de façade en gabion peut devenir une alternative intéressante à des formes de rénovation plus coûteuse – on pense notamment à tout ce qui relève du ravalement ou de l’entretien des façades.
  • Un entretien nul : le coût d’entretien d’une structure en gabion est extrêmement faible, pour une durabilité de la structure exceptionnelle. L’évolution des technologies et l’emploi de matériaux toujours plus qualitatifs (alliage de zinc et d’aluminium) permet ainsi de conserver les propriétés de la structure plus longtemps. Un sur-revêtement en PVC peut également être proposé, de manière à apporter une protection supplémentaire contre l’abrasion. On notera toutefois que le mur en pierre gabion est un élément extérieur, qui sera de fait exposé tout au long de sa vie à la pollution ainsi qu’aux intempéries. Un entretien ponctuel par le biais d’un jet d’eau rapide peut suffire à nettoyer intégralement l’ouvrage, pour lui permettre de retrouver son lustre originel.

Quelles sont les dimensions et normes attendues ?

Pour la conception d’une façade en gabion sur mesure, il vous faudra respecter au maximum la réglementation, qui impose par exemple une hauteur de mur maximum. De fait, on peut tout à fait envisager une hauteur de mur de 60 à 240 cm, pour une longueur qui sera généralement estimée à 20 cm pour des cages hautes et jusqu’à 2 mètres. La largeur est de 50 cm. On aura également à cœur de se tourner vers des constructions disposant de la norme NF : en effet, et comme tout construction avec grillage, le mur en gabion est soumis à la norme NF-P 04-325 relativement à l’exécution des travaux géotechniques spéciaux. Celle-ci détermine les conditions, les dimensions ainsi que le revêtement requis pour la confection d’un ouvrage de cette nature.

Le prix de la structure est un élément fondamental pour la prise de décision : pour la cage métallique vide, il faudra compter généralement autour de 30, et jusqu’à 130 euros selon la dimension choisie. Pour les pierres, il n’est pas nécessaire d’en acheter, surtout dans le cas où ces éléments sont facilement accessibles gratuitement – par exemple dans une carrière proche. Sinon, il sera toujours possible de se procurer un échantillon ou des pierres en sac. Selon les contraintes et la nature du projet, un échantillon de 5 kg peut coûter aux alentours de 30 euros. Pour une sélection de pierres plus rares on pourra évaluer la transaction à hauteur de 300 euros. Une structure en gabion pré-remplie coûtera en moyenne entre 150 et jusqu’à 1 200 euros selon les dimensions et le type de pierre choisi.

Pour la rénovation et l’aménagement des façades extérieures, le gabion reste encore la meilleure alternative. Concernant le matériau de remplissage, il convient de savoir que les pierres de carrières demeurent la solution la plus couramment employée. Cependant, on pourra également utiliser des galets, du béton concassé ou des pierres plates dans la confection de la structure. Il existe bien d’autres manières de réaliser un projet d’embellissement, tout en obtenant un résultat de qualité sur le plan thermique et phonique. On pourra par exemple avoir recours à une structure en gabion végétalisé, laquelle structure est remplie avec un substrat permettant le développement et la croissance des plantes.

Notice de montage :

https://www.tendance-gabion.fr/assets/uploads/2014/07/TG-Fiche-technique-Gabion-habillage.pdf